ARMINES, acteur de l'innovation par la recherche partenariale | Première structure française de recherche orientée vers les entreprises, adossée à 48 centres de recherche

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

 

Armines

 

 Une recherche orientée pour préparer le monde de demain 

innovation

Le concept de recherche orientée est à l’origine de la création d’ARMINES, en 1967. L’objet social d’ARMINES est ainsi de faire de la Recherche et de la Formation « par et à partir de » la Recherche, orientées vers l’Industrie.
 
Cet objet s’exerce dans le cadre d’une mission partagée avec ses écoles partenaires, au premier rang desquels les Écoles des Mines, sous tutelle du ministère en charge de l’Économie, de l'Industrie et du Numérique. 

Aujourd’hui, c’est plus de 800 nouveaux contrats de recherche partenariale par an, et la moitié de notre activité de 45 M€ en bilatéral avec des entreprises. Près de 130 doctorants irriguent chaque année le monde socio- économique par leurs nouvelles compétences et savoir-faire, et de nombreuses actions de formation continue contribuent au perfectionnement d’ingénieurs et de cadres, au sein des 48 centres communs Écoles-ARMINES. 


 

Notre pays a besoin de nouvelles idées et connaissances se transformant en nouveaux produits et services, plus performants et innovants, pour relancer sa compétitivité et l’emploi. De nouvelles entités ont été créées par les pouvoirs publics ces dernières années, pour renforcer le lien entre acteurs académiques et entreprises. Tant mieux pour notre pays si de nouveaux acteurs apparaissent pour enrichir ce que nous faisons avec passion depuis près de 50 ans à travers nos projets partenariaux et qui fait de nous la 1ère Structure de Recherche Contractuelle de France. 

Dans le panorama de la Recherche française, quelques caractéristiques nous différencient de façon unique par rapport à d’autres acteurs, en terme de valeur ajoutée pour nos partenaires :

  • Le partenariat public-privé « Écoles-ARMINES » qui nous permet réactivité et autonomie de gestion pour recruter du personnel qui complète les moyens humains des écoles plafonnés par les moyens de l’État. Nous pouvons ainsi rassembler rapidement les compétences nécessaires pour la meilleure équipe-projet pour répondre aux besoins de l’entreprise. 
     
  • Une complétion de moyens « Écoles-ARMINES » qui permet un couplage étroit entre des compétences scientifiques de haut niveau et des plate-formes technologiques d’application (expérimentales, métrologiques, logicielles) servies par du personnel permanent qualifié qui nous permet d’aller de l’idée jusqu’à la preuve de concept sur pilote, permettant ainsi aux entreprises de lever une part du risque avant d’enclencher leur développement Produit. 
     
  • L’esprit d’entrepreneuriat de nos chefs de centre qui combinent l’excellence scientifique au sein d’équipes reconnues au niveau international et la prise en compte des besoins socio-économiques. 

Notre Institut Carnot M.I.N.E.S s’est vu attribuer en 2015 la coordination de la filière « Mode et Luxe ». Notre participation active au Programme européen PCRDT 7 montre un bilan très positif avec 27% de taux de succès sur l’ensemble de la période. 

Aujourd’hui, notre mission commune avec les écoles se poursuit en cultivant un esprit d’anticipation, que nous réclament les entreprises. 

Nous voulons encore renforcer la force de notre réseau de centres de recherche au sein des écoles répar- ties sur le territoire. Cela nous permet de développer des sujets d’importance pour l’avenir comme la Fabrication additive, le Cloud computing, l’Industrie 4.0, ou la transition énergétique, avec encore plus de pertinence. Et ceci non seulement « avec et pour » les grandes entreprises mais aussi les ETI et les PME ! 

 

 

Patricia Renaud

 

Mission​

 

Une mission de service public fondée sur un échange économique
 

Développer la recherche partenariale en liaison avec les écoles d'ingénieurs

 
 
ArminesMinesDouai

 

Le concept de recherche «orientée» vers l’industrie est à l’origine de la création d’ARMINES, association loi 1901, en 1967. À cette époque, la faiblesse des relations entre le monde de l’enseignement, de la recherche et celui de l’entreprise était considérée comme une lacune grave du système français. Depuis, la situation ne cesse de s’améliorer.
Cette forme de recherche est basée sur les échanges entre chercheurs et industriels ; elle n’est ni fondamentale ni compétitive mais «partenariale». Elle conduit à une culture originale où la démarche scientifique est confrontée à la dimension industrielle. Elle nécessite d’être gérée dans un cadre adapté et fonctionne sur la base de cofinancements qui participent au développement des centres de recherche. Ceux-ci fonctionnent par la mise en commun des moyens entre ARMINES et ses écoles partenaires.
Cette forme de recherche a pour fonction de contribuer à la fois à l’élévation du niveau technologique et à la progression des chercheurs dans leur discipline. C’est aussi le moteur de la formation par la recherche avec comme conséquence un flux annuel important de jeunes chercheurs qui se tournent vers l’industrie, vecteur essentiel du « transfert » de la connaissance et du savoir-faire.

 
 

Une mixité d’objectifs


La recherche partenariale relève d’une mixité d’objectifs :

  • mettre en commun des moyens pour répondre à des questions posées par la sphère économique et sociale contribuer par ces travaux aux missions académiques, de recherche, de formation et d’enseignement des Écoles.

En cohérence avec ses objectifs industriels et sociétaux d’une part et académique de l’autre, la recherche est financée de façon partagée entre les fonds d’origine budgétaire et les ressources d’origine contractuelle gérées par ARMINES.

La recherche partenariale se distingue de la recherche académique traditionnelle en ce qu’elle résulte plus d’un agencement collectif de compétences complémentaires que d’un travail individuel. Elle associe des ressources scientifiques de haut niveau et des plates-formes technologiques, métrologiques ou informatiques de pointe.

Cette complémentarité permet de répondre aux problématiques industrielles et sociétales dont la complexité est elle-même la source d’horizons scientifiques nouveaux.

 

 

 

Organisation

 

Une identité fondée sur l’initiative et la responsabilité

ARMINES intervient dans le cadre de la loi du 18 avril 2006 qui permet à des établissements publics d’enseignement supérieur ou de recherche de confier leurs activités de recherche contractuelle à des structures de droit privé.

 

Un réseau de grandes écoles partenaires

Elle est liée par conventions approuvées par l’État à ses écoles partenaires, au premier rang desquelles figurent MINES ParisTech et le réseau des Écoles des mines sous tutelle du ministère du Redressement productif : 

  • Albi-Carmaux,
  • Alès,
  • Douai (IMT Lille Douai),
  • Nantes (IMT Atlantique Bretagne - Pays de la Loire),
  • Saint-Étienne.

ARMINES intervient au sein de laboratoires de Polytechnique, de l’ENSTA ParisTech, de l’École Navale et de l’École des Ponts ParisTech.

 

Réactivité, proximité et efficacité

Avec son statut d’association loi 1901, ARMINES dispose d’une autonomie de gestion qui lui donne l’indispensable réactivité permettant de mettre les centres de recherche en situation de traiter avec la sphère économique : pouvoir décider, engager sa responsabilité, être réactif et affranchi de certaines pesanteurs administratives permet d’assumer une activité pour laquelle les chercheurs doivent en effet avoir les coudées franches.

Avec un effectif propre de 548 salariés, elle participe au développement des centres de recherche qu’elle partage avec ses écoles partenaires.

 

Une participation à la recherche sous 4 formes

 

52 permanents en charge de la gestion de la relation "industrie-recherche"

  • Montage et gestion des contrats de recherche partenariale, industriels directs, collaboratifs publics ou européens.
  • Accompagnement des équipes de recherche.
  • Stratégie de propriété intellectuelle.
  • Fonctions support (GRH, comptabilité, finance, juridique).
 Organigramme2 


215 enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche, techniciens et personnels administratifs permanents

  • Des moyens permanents mis en commun avec les écoles dans les centres de recherche.
  • Des compétences pérennes de haut niveau.
  • Des plates-formes technologiques, métrologiques et logicielles de pointe au coeur des centres de recherche.
 innovation

280 doctorants, post-docs et CDD

  • La formation par la recherche, au contact des problématiques industrielles et économiques.
  • L’apprentissage d’une double culture.
  • Un tremplin pour les doctorants et les post-docs.
  • Un vivier pour l’innovation dans les entreprises.
innovation

50 permanents en charge de la valorisation

  • Prise en charge de projets de maturation technologique et de développement industriel et commercial.
  • Industrialisation, support et commercialisation de logiciels techniques et scientifiques issus des centres de recherche.
  • Prise de participation et accompagnement des spin-off technologiques.
innovation

 

 

 

Centres de recherche

 

Des centres communs à ARMINES et aux écoles

 

L'unité opérationnelle

 

En cohérence avec la nature de la recherche partenariale, l’unité opérationnelle est le centre de recherche, centre commun à ARMINES et à l’école d’ingénieurs partenaire, où ARMINES met à disposition ses moyens propres en personnel, en investissement et en fonctionnement, à hauteur du volume d’activité contractuelle.

ARMINES dispose de personnels permanents de statut privé, en particulier des ingénieurs de recherche, des techniciens spécialisés et des personnels administratifs qui viennent compléter les effectifs publics des centres de recherche dans le cadre d’une « complémentarité fonctionnelle » entre ARMINES et les écoles, qui rend possible une recherche partenariale forte et donne sa cohérence à l’ensemble du dispositif. 

 

Une recherche structurée autour de plates-formes technologiques et logicielles
 

innovation

La recherche partenariale repose en effet pour une grande part sur la mise en oeuvre et l’élaboration de résultats scientifiques au sein de plates-formes expérimentales, métrologiques, informatiques ou logicielles qui permettent de transformer une avancée scientifique en un résultat exploitable par l’industrie.
 

ARMINES facilite également la venue de chercheurs, de doctorants et de post-docs étrangers. Elle donne ainsi aux centres de recherche des moyens de développement et d’adaptation à leur environnement.
Chaque centre dispose de sa compétence propre, d’une direction scientifique autonome avec, en matière de gestion, l’objectif de l’équilibre annuel de son compte d’exploitation, tout en inscrivant son action dans les objectifs stratégiques de son école.

 

 


Une mise en situation entrepreneuriale

ARMINES est ainsi une structure très horizontale, dont le fonctionnement est fondé sur le principe de l’initiative et de la responsabilité sous une contrainte économique forte ; à titre d’exemple, certains centres communs ARMINES - MINES ParisTech fonctionnent toutes dépenses confondues (y compris les salaires) quasiment à 50% sur ressources budgétaires et à 50% sur ressources contractuelles.
 

Les équipes scientifiques sont ainsi elles-mêmes placées en situation « entrepreneuriale » avec de significatifs frais fixes non couverts par le budget de l’État, ce qui constitue une singularité dans le paysage français de l’enseignement supérieur et de la recherche.
L’équilibre entre formation, activité académique et recherche contractuelle est au coeur de la dynamique de management des laboratoires

 

 

 

innovation
 
 
 
 

Découvrez les Centres de recherche

 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

                         Équipe de direction

                            
 

Patricia Renaud :
Directrice

 

Eric Weiland

Éric Weiland :
Directeur adjoint

 

 
 

 

Valérie Tainturier :
Directrice des relations humaines

 

Véronique Chapuis :
Directrice juridique

 

Anne Frisch

Anne Frisch :
Directrice économique 
et financière

 

Emmanuelle Lafouge-Gérardin : Responsable du contrôle de gestion

 

 

Conseil d'administration

 

Président
Robert Brunck

Vice-président
Wladimir Mercouroff
professeur


REPRÉSENTANTS DE L’ÉTAT


Michel Lartail
président suppléant de la section de l’innovation,
de la compétitivité et de la modernisation du Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies - ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique

Alain Dorison
ingénieur général des Mines, Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies - ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique

Xavier Montagne
Adjoint au directeur scientifique au secteur Énergie, développement durable, chimie et procédés - Direction générale de la recherche et de l’innovation - ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche


PERSONNES MORALES


CEA et Énergies Alternatives
représenté par Jean Therme, directeur de la recherche technologique

LCL
représenté par Marc Seurret,
responsable développement commercial particulier

Bpifrance Financement
représenté
par Nathalie Delorme,
responsable du pôle transfert de technologie – direction des partenariats et écosystèmes innovation

 


PERSONNALITÉS QUALIFIÉES


Maher Chebbo
General Manager Energy & Natural Resources SAP Europe, Middle-East and Africa

Jean-Marc Theret
directeur du département Excellence technique et de l’audit technique - Safran Landing Systems

François Mudry
président IRT M2P

Jérôme Gosset​
directeur principal de l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) Groupe Technologie, Varennes, Québec, Canada


COMMISSAIRE DU GOUVERNEMENT


Emmanuel Caquot
chef de la mission de tutelle des écoles, Conseil général
de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies - ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique


SOCIÉTÉ DE COMMISSARIAT AUX COMPTES


GBA Audit et Finance, Paris

 

Chiffres clés - Rapport d'activité 15-16

 

Téléchargez

PDF icon le rapport d'activité 2015/2016 version française 

 PDF icon le rapport d'activité 2015/2016 version anglaise 

 

EvolutionActivitéArmines

 

ActivitéEcolesPartenairesArmines

 

ActivitéCentresMinesParisTech

 

FinanceursContratsRecherche

 

VentillationtaillesContrats

 

VentilationContrats

 

EffectifsArmines

 

EffectifsParEcoles

Travailler avec Armines

Travailler avec Armines

Tweets by @_armines_

RT : De la science aux applications, l'institut Carnot M.I.N.E.S active la chaîne de valeur des à https://t.co/aPQhMDWIvO